x

Trois sur cinq (3/5) des problèmes d’humidité qui surviennent fréquemment dans les constructions relèvent de l’humidité ascensionnelle. Également connue sous le nom de remontées capillaires, elle peut être catastrophique pour l’habitation et pire, menacer la santé. Rassurez-vous, cette situation n’est pas irréversible. À travers ce guide sur l’humidité ascensionnelle, vous en comprendrez les causes, les manifestations, les conséquences et les solutions adéquates.

Comprendre les causes communes pour le traitement de l’humidité ascensionnelle

Les remontées capillaires se produisent lorsque l’humidité monte à travers les matériaux de construction depuis le sol jusqu’aux murs et aux structures de la maison. Pour un bon traitement humidité ascensionnelle, il est nécessaire d’en comprendre les causes. Ce problème est causé par la capillarité, phénomène par lequel l’eau souterraine est absorbée par les murs et à tendance à remonter le long des bâtiments.

Ce problème apparait fréquemment dans les anciennes constructions, mais peut aussi se manifester dans les nouvelles maisons. Dans ce cas, il survient suite à une absence ou à une défaillance de la barrière d’étanchéité qui entraine l’infiltration de l’eau du sol dans les matériaux de constructions. La barrière d’étanchéité est la membrane imperméable qui protège les murs contre les eaux souterraines. Dès qu’elle est endommagée ou inexistante, l’eau s’infiltre dans les murs qui l’absorbent comme une éponge.

Traiter l’humidité ascensionnelle pour éviter préserver vos murs

Les remontées capillaires sont susceptibles de produire des effets catastrophiques sur la construction en anéantissant la résistance des murs.

  • La dégradation des matériaux de construction : l’humidité ascendante endommage les matériaux de construction, ce qui provoque des fissures, des effritements et des décollements.
  • La formation de moisissures et de champignons : l’humidité ascensionnelle favorise la croissance des moisissures et des champignons, ce qui gâche l’aspect des murs.
  • La détérioration des revêtements intérieurs : les papiers peints, les peintures et les revêtements de sol se décollent ou se retrouvent endommagés sous l’effet de l’eau.
  • L’augmentation de la consommation d’énergie : avec la présence de cette humidité excessive, le chauffage est doublement sollicité.=

Les conséquences de ce phénomène sont doublement dévastatrices sur la santé des habitants de la maison.

  • Des problèmes respiratoires : hormis les rhumes fréquents, l’exposition à l’humidité et aux moisissures peut aggraver les problèmes respiratoires dont souffrent les habitants, tels que l’asthme, les allergies respiratoires et la bronchite. Cela peut également entraîner de nouveaux problèmes respiratoires plus graves.
  • Les irritations cutanées : la présence d’humidité excessive cause des irritations cutanées telles que des démangeaisons, des rougeurs et des éruptions cutanées, en particulier chez les personnes sensibles ou allergiques.
  • Les infections fongiques : la présence des moisissures et des champignons causés par l’humidité ascensionnelle entraîne souvent des infections fongiques de la peau et des ongles.
  • Les odeurs désagréables : des odeurs de moisi ou de pourri résultent souvent de l’humidité excessive, ce qui rend l’atmosphère de la maison peu agréable et peu saine.

Solutions pour traiter l’humidité ascensionnelle

Les remontées capillaires s’identifient par les tâches d’humidité qui se situent sur les murs tout près du sol. Elles se manifestent aussi par le plâtre qui se décolore et s’effrite, le décollement du papier peint ou du revêtement et des cercles de sel blanc. D’odeur de moisi est aussi signe d’humidité ascensionnelle. Toutefois, seule une expertise pourra confirmer la réelle présence de remontées capillaires.

L’expert peut recourir à diverses solutions pour le traitement humidité ascensionnelle, comme la méthode d’injection, l’une des techniques les plus couramment utilisées. Cette solution consiste à perforer des trous dans les murs affectés et à y injecter, à l’aide d’une pompe à injection, un produit hydrofuge. Ce produit forme une barrière imperméable qui empêche l’eau de remonter par capillarité. Avant d’entreprendre le traitement humidité ascensionnelle, une évaluation approfondie de la situation est nécessaire pour déterminer l’étendue du problème et identifier les zones touchées par l’humidité ascensionnelle.